The Bread Dought Project

The Bread Dought Project*

Spectacle de paréidolies**
C’est en travaillant sur un bloc d’argile qu’un souvenir m’est revenu. Je me suis rappelé de mes 7 ans quand je pouvais passer des heures silencieuses dans la cuisine, alors que ma mère préparait un gâteau. Je m’amusais à prendre de l’eau et de la farine pour les mélanger sur la toile cirée. Quel enfant ne s’est pas projeté, voir perdu quelque minutes dans son imaginaire par le biais d’une matière ou d’une forme qui lui murmurait une autre réalité à explorer ? Des histoires se formaient sous mes doigts, des créatures soufflaient à mon esprit de me mettre en route pour des aventures. La machine était lancée. The Bread Dought Project est donc la suite logique de mes expériences enfantines avec l’eau et la farine. Un seul ingrédient est venu s'immiscer entre nous : la levure. Tel un engrais elle permet de lever la pâte pour aboutir à une texture vivante et réactive.
La pâte à pain travaille, elle a sa propre partition à laquelle il faut s’adapter. C’est donc à moi de la servir, de créer avec elle dans l’instant de la représentation. L’exercice théâtral qu’est l’improvisation m’a alors semblé être la meilleure réponse à cette matière organique.
*Le Projet Pâte à Pain
**Illusion d'optique qui consiste à associer un stimulus visuel informe et ambigu à un élément clair et identifiable, souvent une forme humaine ou animale.

Télécharger le dossier du Bread Dought Project