La Cie Augustine Turpaux

La Compagnie Augustine Turpaux est co-fondée en 2012 par Anne-Sophie Ortiz-Balin et Louis-Antoine Fort, mais le début du travail a très largement précédé cette date. Dès le départ, la Compagnie oriente son travail comme une recherche sur le théâtre en tant qu’objet culturel ainsi que sur son rôle dans la société. Elle décide alors de travailler tant pour le jeune public que pour le tout public (adultes et adolescents) et applique donc les mêmes questionnements fondamentaux à ces deux catégories. Seul le traitement et la forme diffèrent. La « grande » thématique sur laquelle la compagnie base son travail est celui de l’altérité. Comment « l’autre » est vécu ? Quelles sont les fictions qui en découlent ? Quelles formes peuvent prendre ces fictions au théâtre? Quels miroirs nous offrent ces fictions en tant qu’individu s’inscrivant dans une société ?

Dans le cadre du jeune public, la Compagnie Augustine Turpaux décide de revisiter les contes du répertoire. Ceux-ci sont incarnés par des silhouettes d’ombres et des décors peints vidéo-projetés, sur les écrans du castelet de la compagnie. Anne-Sophie Ortiz-Balin réécrit la structure narrative des contes ainsi que le traitement de la langue. Elle tente par ce biais de faire correspondre les enjeux initiaux du conte, aux questionnements contemporains qui peuvent se poser pour l’enfant. Ce travail s’inscrit dans un cycle intitulé « Contes des Quatre Saisons ».

Dans le cadre du tout public (adultes et adolescents), la Compagnie Augustine Turpaux a le désir de créer un théâtre permanent fondé sur des thématiques de société d’aujourd’hui. La Cie a créé un protocole d’action qui vise à conduire une recherche théâtrale tout en produisant des spectacles. Celui-ci est pensé pour s’adapter au maximum à tout type de questionnement, tout type d’enjeux, tout type de commande, tout type de terrain et d’habitants. Depuis 2007, la Compagnie Augustine Turpaux se penche sur la thématique des Peurs Sociales et Intimes. Dans le cadre de cette thématique, elle a travaillé en 2015 et 2016 sur le territoire Drôme en appliquant son protocole d’action. Cette démarche est appelée à couvrir un très grand nombre de territoire et s’inscrit dans une temporalité longue.

En 2014,la Compagnie Augustine Turpaux a établi son siège social au sein de la Friche Artistique Lamartine dans le troisième arrondissement de Lyon. Ce regroupement de 250 artistes de toutes disciplines est entré depuis 2014 dans la nouvelle politique culturelle de la Ville de Lyon. Cette friche artistique est considérée par la région Auvergne Rhône-Alpes comme pilote sur les questions de lieux alternatifs et partagés.
La Friche Artistique Lamartine fait partie du réseau ARTfactories/Autre(s)pARTs.

Anne-Sophie Ortiz-Balin

Après l'obtention d'un Master Arts du Spectacle spécialité Etudes Théâtrales en 2008, Anne-Sophie met en scène Les Rêves d'après le texte d'ivan Viripaev (Cie Augustine Turpaux). En 2010, elle joue dans Majestic Louche Palace, une création du Collectif Ildi Eldi, écrite par François beaune, pour le festival "Imaginez Maintenant" au Nouvelles Subsistance de Lyon. La même année, elle rejoint la Cie de Léo en tant que marionnettiste pour une création d'après Shakespeare et Ionesco, Macbeth, Tragédie de Basse Cour. Elle collabore aussi avec la Cie Guesmé (danse) pour l'écriture théâtrale du défilé de la biennale de la Danse de Lyon. Elle travaille depuis 2010 avec la Cie La Ruche : Les Fantasmagorie de Rosaura d'après le texte Calderòn de Pasolini, en 2011 La Vie Est Un Songe de Calderòn et en 2012, une création collective du Poème du Petit Poucet sur un texte de Sylvie Nève. En décembre 2010, elle s'associe à Laurène Vernet et Aline Robin pour l'exposition Dissections et Crustacés dont elle signe la performance sonore (Cie Augustine Turpaux). En 2011, elle participe en tant que conteuse à une performance de l'artiste japonaise Yumi Karasumaru à la galerie Olivier Houg à Lyon. En 2012, elle prête sa voix pour la bande son de Mort d'Un Commis Voyageur mise en scène par Claudia Stavisky pour les Célestins Théâtre de Lyon puis pour le CD Les Contes De La Terre Et Du Ciel Bleu, une création de Bernard Fort (GMVL, Lyon) qui sera adapté sur scène pour la tournée 2013-2014. En 2012, elle met en scène et joue le conte jeune public pour théâtre d'ombres qu'elle a écrit : Eliott & l'Arlebuck, la Cie Augustine Turpaux est alors subventionnée par la ville de Lyon. En 2013, Anne-Sophie se perfectionne avec la formation "marionnette filmée"proposée par Filmigood auprès de François Guizerix, Carole Crozet tous deux marionnettistes aux Guignols de l'Info Canal+ et Julien Poncet qui est scénariste et réalisateur (formation : construction et manipulation de marionnettes, scénario, réalisation et montage) . Elle participe à un stage de deux semaines en Ardèche, organisé par la Comédie de Valence avec Lise Maussion et Damien Mongin du Théâtre Pôle Nord pour la création d'un spectacle improvisé À la recherche du poisson d'or. Depuis octobre 2013, Anne-Sophie participe de manière régulière à un training d'improvisation le LACSE (Laboratoire d'Artistes Créatifs Sympathiques et Engagés) au sein de la friche artistique le Plongeoir. Elle intervient en tant que metteure en scène et marionnettiste à la Cité Scolaire Internationale de Lyon pour créer un spectacle avec des élèves de 5ème pour mars 2014. Anne-Sophie travaille actuellement aux prochaines créations de la Cie Augustine Turpaux : Peurs sociales et Intimes, spectacle improvisé par 6 artistes en itinérances dans le Drôme et Les Hommes étranges Dorment-ils La Nuit ? forme marionnettique et science fiction sur une idée originale de Louis-Antoine Fort.

Louis-Antoine

Louis-Antoine Fort

Louis-Antoine FORT est né à Lyon en 1980. Il étudie les percussions classiques et la batterie depuis l’age de 7 ans. Il obtient un DEM de percussions en 2003 à l’E. N.M. de Villeurbanne. La même année, il entre dans la classe de composition électroacoustique de l’E. N. M. et obtient le DEM 4 ans plus tard. Il participe en 2005 à la construction d’un studio, la Cava Loca à la friche RVI au sein de la Vaca Loca, collectif de plasticiens. Il est batteur pour deux formations installées sur place. Betty Pearl (Funk Psychédélique) et She Demons (Indie-Rock) pour lequel il écrit, enregistre et produit un 12 titres. Il joue des percussions pour Ayas Pantin (Chanson), formation pour laquelle il enregistre et produit un 6 titres. Il travaille en tant que musicien électroacoustique pour la danse, Compagnie Pierre Deloche, et le théâtre, notamment avec la Cie Augustine Turpaux, Dissections & Crustacée (2011), Eliott & l'Arlebuck (2012), et la Cie Ampoule Théâtre, Les Noces de Sysiphe d'après Albert Camus (2012). Avec Quentin Andréoulis-Langlois, il remporte une commande de l'Etat pour « Circlès », 8ème création civile de la compagnie Pierre Deloche en 2008. Au terme de l'expérience RVI, il participe activement au relogement des artistes au sein de la Friche Lamartine pour laquelle il contribue au rayonnement en étant membre du bureau, chargé des relations extérieures. Accompagné du collectif de batucada Les Mauvaises Graines, il y construit un studio d'enregistrement et de production pour les musiques actuelles et y installe ses différentes formations musicales. Il travaille en tant qu'ingénieur du son pour Ophrys Système Orpheo Group, entreprise grenobloise spécialisée dans les contenus culturels audioguidés.